Accueil du site Je vis à Chalette Enfance Les écoles > Sécurité devant les écoles, l’affaire de tous

Sécurité devant les écoles, l'affaire de tous

Contenu de la page : Sécurité devant les écoles, l’affaire de tous

Sécurité devant les écoles, l'affaire de tous

La cohabitation des piétons et des véhicules circulant ou stationnant au « heures de pointes » de la vie scolaire créent l’effervescence aux abords des écoles. Nombre de parents se plaignent, à juste titre, de l’anarchie provoquée par la circulation ou le stationnement gênant voire illégal des véhicules et de l’insécurité que ceux-ci engendrent.

Mais posons-nous la question, à qui la faute ?

Le spectacle récurrent qui nous est donné à voir tous les jours, celui de parents ou d’accompagnateurs trop pressés qui prennent des libertés avec le code de la route ou en oublie les règles élémentaires quand il s’agit de déposer leurs enfants à l’école au détriment de la sécurité d’autres enfants doit cesser ! Récemment à l’école de Vésines une fillette de 10 ans en a été la victime et a dû être hospitalisée suite à des blessures graves. Un deuxième accident a également eu lieu devant l’école du Lancy. Ces accidents auraient pu être évités et cela ne doit plus se reproduire.

Des places de parking existent aux abords de la plupart des écoles de la ville , par exemple au Bourg la Place Jean-Jaurès est tout près de l’école, il suffit juste d’aligner quelques centaines de mètres à pied.

De son côté la municipalité met tout en œuvre pour assurer la sécurité de tous et tout particulièrement celles des enfants. Ainsi des aménagements ont été réalisés aux abords des écoles notamment au Lancy et au Bourg. D’autres sont prévus à Vésines et devraient être concrétisés en février pendant les vacances. Alors pour la sécurité des enfants et de tous, respectons le code de la route et n’hésitons pas à faire quelques mètres à pied. De plus marcher c’est bon pour la santé.

Pour rappel, le stationnement et l’arrêt de véhicules sont strictement interdits sur les trottoirs, sur les passages piétons et sur la chaussée. Désormais, en cas de non respect de ces règles les agents de la police municipale verbaliseront plus strictement les contrevenants.

Une mère de famille du Bourg témoigne : Madame Tricot Josiane

« Il y a beaucoup de voitures qui passent très vite, il faudrait que la police municipale soit présente plus souvent, les gens se garent n’importe où à la poste. De plus les parents devraient faire plus attention à leurs enfants, par exemple ne pas les lâcher et les empêcher de courir. Il arrive même que ces enfants cheminent sur la route. Je regrette aussi qu’il n’y ait pas de feux tricolores ou de stop pour que les enfants traversent en sécurité…Je le répète la police municipale devrait être présente plus souvent … »

Eric Peltier Chef de la police municipale :

« Actuellement nous n’avons pas d’effectifs suffisants pour être devant toutes les écoles au même moment. Des aménagements, des parkings sont disponibles aux abords des écoles, il suffit de les utiliser à bon escient. Je fais malheureusement le constat que les gens sont de plus en plus paresseux, ils ne veulent plus marcher ! De notre côté nous essayons d’être le plus souvent possible devant les écoles aux moments adéquats. Ceci dit, il serait temps que les gens se responsabilisent et deviennent grands ; il est regrettable qu’il soit régulièrement nécessaire d’agiter la peur de l’agent de police pour que l’automobiliste se comporte correctement. Chaque année nous intervenons dans les écoles sur des actions de prévention, de sécurité, et du code de la route. Mais quelle crédibilité avons-nous, quelle image les adultes offrent aux enfants lorsque ceux-ci constatent chaque jour que les adultes ne respectent pas les règles qu’on leur demande de respecter ? A noter, qu’en 2015 tous les agents du service seront dotés du Procès-verbal électronique(PVE) et des consignes strictes seront données aux agents pour verbaliser les contrevenants. Ces derniers effectueront des passages aléatoires devant les écoles pour verbaliser toutes les infractions. »

Commentaires

Informations contextuelles

retour en haut de page