Accueil du site Je participe A la Une je participe > Réflexion sur l’avenir de la zone commerciale de Saint-Gobain

Réflexion sur l'avenir de la zone commerciale de Saint-Gobain

Contenu de la page : Réflexion sur l’avenir de la zone commerciale de Saint-Gobain

Réflexion sur l'avenir de la zone commerciale de Saint-Gobain

Dans le cadre des assises de la ville, une réunion publique s’est tenue mardi 11 octobre dans la galerie marchande de la zone Saint-Gobain de Chalette. Une vingtaine de commerçants ont répondu présent à l’invitation du maire Franck Demaumont, secondé par son adjoint à l’économie, Eric Pépin.

Comment rendre la zone commerciale Saint-Gobain plus attractive ? Tous les commerçants trouvent ces derniers temps l’ambiance du site morose et triste. Ils se sont ainsi interrogés sur la politique du premier magistrat de la ville en terme de recherche commerciale. Aujourd’hui, il reste une dizaine d’hectares à urbaniser et donc à commercialiser seulement des terrains sont pollués. Pour Franck Demaumont, il faudrait trouver une enseigne locomotive qui porte le secteur comme avant avec Intermarché. Seulement, la compétence économique relève à présent de l’agglomération montargoise. C’est ainsi qu’une délégation va certainement être organisée avec quelques commerçants et le Maire pour rencontrer le Président de l’agglomération, Jean-Pierre Door, afin de lui exposer les divers problèmes. Par ailleurs, un commerçant a souligné que pour rendre la zone plus attirante, il fallait une signalisation plus importante, une voirie rénovée notamment les trottoirs et essayer d’embellir le secteur. Les différents protagonistes se sont également interrogés sur les forces et les faiblesses de cette zone Saint-Gobain. Elle se situe seulement à trois minutes du centre-ville et se trouve à côté des routes départementales. Chacun doit ainsi s’interroger sur ses propres pratiques commerciales pour attirer les clients. Il faut dire que la conjoncture économique actuelle est plutôt difficile avec la baisse du pouvoir d’achat. La population Chalettoise est composée surtout d’ouvriers et de personnes âgées qui connaissent pour la plupart des fins de mois difficiles. « Un projet de logements neufs près de la zone est-il en cours de réflexion ? » s’est interrogé à juste titre l’un des commerçants. Franck Demaumont a répondu par l’affirmative. Un autre point a été soulevé : la zone commerciale est mal desservie par les transports en commun car toutes les lignes de bus convergent vers le centre-ville de Montargis. C’est ainsi que le Maire souhaiterait la création de lignes radiales. Enfin, Franck Demaumont a suggéré aux commerçants de se regrouper au sein d’une association en bénéficiant du fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) afin d’organiser des animations dans les différents magasins.

Portfolio

Réunion des commerçants dans la zone Saint-Gobain

Commentaires

retour en haut de page