Accueil du site Je bouge à Chalette Loisirs et culture Le Hangar > Le public du Hangar offre une standing ovation à Gaël Faye et Samuel (...)

Le public du Hangar offre une standing ovation à Gaël Faye et Samuel Kamanzi

Contenu de la page : Le public du Hangar offre une standing ovation à Gaël Faye et Samuel Kamanzi

Le public du Hangar offre une standing ovation à Gaël Faye et Samuel (...)

De la musique au roman il n’y avait qu’un pas et Gaël Faye l’a fait avec brio. Les mélomanes, les amoureux des mots et de la poésie, plus généralement les amateurs de joyaux littéraires ne s’y sont d’ailleurs pas trompés ; ils se sont déplacés nombreux ce mardi soir d’avril au Hangar pour assister à la lecture musicale de « Petit-Pays » ; un cadeau que Gaël a tenu à offrir aux chalettois, à la Municipalité et à ses amis de la cellule locale d’Ibuka, notamment à Espérance et Bernard Patureau sans qui ce beau moment poétique n’aurait sans doute pas pu voir le jour. Une lecture musicale du roman donc, édulcorée pour ne pas tout dévoiler à celles et ceux qui ne l’auraient pas encore lu mais aussi pour éluder les passages les plus douloureux et éviter d’être trop submergé par l’émotion qui ne manque pas d’envahir par moment les deux interprètes et le public.

La voix enchanteresse et poétique de Samuel Kamanzi

Accompagné sur scène par Samuel Kamansi, musicien à la voix enchanteresse et poétique, le duo d’artistes a transporté le public quelques années en arrière. Avec délicatesse, parfois même avec humour, ils nous ont fait vivre de l’intérieur et avec les yeux d’un enfant de huit ans l’horreur du génocide tutsi. Une façon « soft » de raconter et de faire connaître une partie abominable de l’histoire Rwandaise pour que justice soit faite et ne pas oublier, comme le prône l’association IBUKA qui signifie « souviens-toi ».

Quand l’écrivain rencontre ses lecteurs

Après que la dernière note de musique et que le dernier mot se soient doucement évanouis dans la pénombre de la salle une longue standing-ovation a salué le talent et la prestation des deux artistes. Gaël s’est ensuite prêté au jeu des questions-réponses avant d’entamer avec générosité une longue séance de dédicaces interrompue par des sollicitations de photos auxquelles ce grand artiste (dans tous les sens du terme) a répondu avec un plaisir non dissimulé , ne rechignant pas à répondre aux questions des uns et des autres, à échanger quelques mots amicaux avec chacun –e et n’hésitant pas à s’adonner à des embrassades notamment celles de la gente féminine. Des moments bien sympathiques qui lui auront sans doute donner des ailes pour continuer ses voyages musicaux et littéraires avec comme première escale, le Festival de Bourges.

Portfolio

1 | 2 | 3 |>

avril 2017
JPEG - 578.7 ko
Télécharger
avril 2017
JPEG - 930.1 ko
Télécharger
avril 2017
JPEG - 1000.3 ko
Télécharger
avril 2017
JPEG - 969.5 ko
Télécharger
avril 2017
JPEG - 1.1 Mo
Télécharger
avril 2017
JPEG - 968.3 ko
Télécharger
avril 2017
JPEG - 962.1 ko
Télécharger
avril 2017
JPEG - 895.2 ko
Télécharger

1 | 2 |>

Commentaires

retour en haut de page