Accueil du site Je vis à Chalette Centre de santé municipal > Le Centre de santé municipal ouvre ses portes le 1er juin

Le Centre de santé municipal ouvre ses portes le 1er juin

Contenu de la page : Le Centre de santé municipal ouvre ses portes le 1er juin

Le Centre de santé municipal ouvre ses portes le 1er juin

Promesse tenue ! Annoncé depuis début 2016 et attendu avec impatience par les Chalettois, le Centre de santé municipal (CMS) ouvre ses portes le 1er juin, au 2 rue Marceau, dans les anciens locaux du Centre médico-social du Bourg.

Pallier la désertification médicale

En 2014, la Ville a soutenu l’installation d’un médecin libéral (le Dr Coulibaly au Lancy) en mettant à sa disposition un local destiné à son exercice professionnel ainsi que l’ensemble du matériel nécessaire à son activité. Celui-ci n’a pu, malgré tout, faire face à la demande de la population et ce en raison du départ à la retraite de deux médecins libéraux. Face à cette situation épineuse, la Municipalité a donc fait le choix, mûrement réfléchi, de créer un Centre municipal de santé afin de lutter contre la désertification médicale préjudiciable à l’ensemble de la population.

Des médecins salariés

Différent d’une Maison de santé, le CMS est un service public financé et géré par la Ville ; les médecins sont salariés et c’est bien là la différence avec une Maison de santé qui, elle, pratique une médecine libérale. Ainsi, en consultant au Centre de santé, les patients munis de leur carte Vitale ou attestation CMU (1) et de leur carte de mutuelle à jour bénéficieront du tiers payant et n’auront rien à débourser. Le CMS accueillera et accompagnera également les populations les plus fragiles. En lien avec le CCAS   (2) pour les Chalettois, tout sera mis en œuvre pour que tout un chacun puisse avoir accès aux soins.

Soins de premier recours et pluridisplinaires

Avec trois médecins généralistes (quatre dès septembre), le Centre accueillera à partir du 1er janvier 2018 un dentiste. En plus des consultations, cette structure municipale sera porteuse de projets de santé publique en mettant en œuvre des actions de prévention qui, dans un premier temps, porteront sur le diabète, le cancer, la prise en charge « mère-enfant », les maladies cardiovasculaires et la prévention du suicide ; elle contribuera ainsi à la réduction des inégalités de santé sur le territoire.

(1) Couverture maladie universelle.

(2) Centre communal d’action sociale.

Le centre de santé , pratiquement :

Ouverture du centre municipal de santé (C.M.S.) le 1er juin 2017

L’équipe du Centre municipal de Santé met tout en œuvre pour recevoir les patients dans les meilleures conditions possibles.

Toutefois, afin d’éviter l’affluence légitime des premiers jours, il est recommandé de respecter les consignes suivantes :

 Afin de préserver la qualité de l’accueil et du travail de l’équipe du centre, les Chalettois-es sont invité-es à consulter le site Internet et les informations disponibles qui seront distribuées dans les différents équipements municipaux. L’accueil au CMS ne sera réservé qu’aux personnes ayant rendez-vous.

En effet, aucun RENDEZ-VOUS ne sera donné sur place.

PRISE DE RENDEZ-VOUS EXCLUSIVEMENT :

-  PAR INTERNET sur chalette45.contactsante.fr (lien sur la page d’accueil du site Internet de la Ville en bas à droite) à partir du 29 mai

-  PAR TELEPHONE au 02 18 12 80 15 à partir du 30 mai

Les horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 19h. Le centre sera également ouvert deux samedis par mois de 8h à12h. Et des plages horaires seront réservées aux urgences.

Nous avons conscience de l’attente importante des Chalettoises et Chalettois pour l’ouverture de ce centre ; cependant, nous comptons sur leur compréhension et leur patience pour le temps nécessaire à sa mise en route.

Une journée porte ouverte est organisée le samedi 3 juin de 10h à 16h.

Ci-dessous photos des médecins et de la cadre de santé

Portfolio

Anne-Sophie Lechaux, médecin généraliste Christian Roland, médecin généraliste coordinateur Mohamed Chemali, médecin généraliste Catherine Manita, cadre de santé

Commentaires

retour en haut de page