Accueil du site A la Une > L’exclusion tue !

L'exclusion tue !

Contenu de la page : L’exclusion tue !

le Maire de Chalette sur Loing s’adresse au Préfet suite au décès dans l’incendie de son logement d’un homme, victime d’une coupure d’énergie

L'exclusion tue !

Monsieur le Préfet,

Un nouveau drame s’est produit dans notre département avec le décès dans l’incendie de son logement, la semaine dernière d’un homme qui, parce qu’il a été victime d’une coupure d’énergie, devait s’éclairer à la bougie. La presse régionale rappelle que ce monsieur, au chômage, n’avait plus les moyens de payer ses factures. C’est donc bien sa situation économique et sociale qui a conduit à ce drame terrible.

C’est bien pour ces raisons que la ville de Chalette-sur-Loing a pris, en avril 2011, un arrêté visant à interdire les coupures d’énergie pour les personnes de bonne foi, qui, pour des difficultés économiques avérées, ne parviennent plus à régler leurs factures.

Nous le savons tous, les coupures d’énergie, notamment en période hivernale, obligent les personnes qui en sont victimes à recourir à des expédients en matière d’éclairage et de chauffage qui se révèlent extrêmement dangereux pour eux-mêmes et leurs voisins. Cette motivation est d’ailleurs reprise intégralement dans notre arrêté.

Cet arrêté a aussi pour but d’ouvrir le débat et de renforcer les systèmes de prévention des coupures d’énergie et d’eau, qui sont aujourd’hui entièrement à revoir tant au niveau mécanismes d’alerte que d’aide aux personnes en difficulté. La dérèglementation du secteur de l’énergie rend d’autant plus complexe leur mise en œuvre, et les fonds départementaux ne sont plus suffisamment abondés pour faire face à l’accroissement des demandes liées à l’explosion de la précarité.

Nous sommes depuis plusieurs mois en procédure avec la Préfecture devant le Tribunal Administratif sur la légalité de cet arrêté. Il nous est reproché l’absence de raison d’agir, qui serait, selon vos services, liée à l’absence de trouble à l’ordre public occasionné par ces coupures.

Le décès d’un habitant de notre département démontre malheureusement que les raisons que nous invoquons sont parfaitement justifiées. Quand vous n’avez plus accès à l’énergie et que son rétablissement est conditionné à l’apurement de votre dette, qu’il fait nuit à 17h et que la température est négative, vous n’avez d’autres choix que de mettre votre vie, celle de votre famille et de vos voisins en danger. Il serait cynique et irresponsable de ne pas le reconnaître.

Aussi, je souhaite vivement que nous puissions nous rencontrer pour évoquer ensemble cette situation, dans la commune de Chalette et plus largement notre département. Avec la hausse des prix de l’énergie, combinée à celle du chômage et de la précarité que vivent les habitants de notre département, nous avons la possibilité d’éviter des drames. Je souhaite, avec les associations de la ville, que celui que nous venons de vivre soit le dernier. Pour cela, les pouvoirs publics doivent agir, vite.

Espérant que ma démarche aboutira, recevez, Monsieur le Préfet, mes sincères salutations.

Le Conseiller Général du Loiret Maire de Chalette-sur-Loing

Franck DEMAUMONT

Commentaires

retour en haut de page