Accueil du site A la Une > Droit au logement : le maire et les associations interpellent le Premier (...)

Droit au logement : le maire et les associations interpellent le Premier ministre !

Contenu de la page : Droit au logement : le maire et les associations interpellent le Premier ministre !

Droit au logement : le maire et les associations interpellent le Premier (...)

La pratique de l’expulsion locative est inhumaine ! Elle est d’ailleurs condamnée par les instances internationales, comme étant une violation des Droits de l’Homme. Elle doit cesser ! C’est en substance le message que viennent d’adresser la municipalité, les Présidents des associations engagées dans la lutte pour « le droit au logement pour tous » et les représentants syndicaux, au nouveau Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Depuis plusieurs années, pour mettre fin à l’inhumanité des expulsions locatives ! des maires se mobilisent un peu partout en France avec leur population et prennent des arrêtés municipaux interdisant les expulsions pour les personnes de bonne foi. Pour rappel, la ville de Chalette s’est engagée dans ce dispositif le 16 avril dernier, à l’issue d’un conseil municipal extraordinaire et public, à cette occasion deux arrêtés ont été pris : L’un contre les expulsions, l’autre contre les coupures d’énergies. Depuis, le Tribunal d’Orléans saisi par le Préfet, les a suspendu puis annulé en première instance. La municipalité et plusieurs associations locales ont fait appel de ce jugement et attendent l’audience de la Cour d’Appel de Nantes. Malgré cette décision de justice, le maire a tenu à souligner que la ville et les associations ont poursuivi sur le terrain la mobilisation par la création d’un réseau d’alerte et d’accompagnement des personnes en instance d’expulsion ou de coupures d’énergie. Ainsi, dans cette adresse au Premier ministre, Franck Demaumont indique ainsi qu’après l’échec patent de la loi DALO, « qui ne permet, pas sur le terrain, de répondre aux demandes légitimes des populations, et avant de renouveler une prise d’arrêtés visant à interdire les expulsions locatives et les coupures d’énergie, nous souhaitons connaître votre position et votre calendrier pour mettre fin à ces pratiques d’un autre âge et qui constituent, légalement, un trouble manifeste à l’ordre public ».

Cette lettre a été signée par les associations suivantes :

-  Union gymnique de Chalette
-  Comité de Défense des Ex MEL
-  CNL du Loiret
-  La Ruche Eco
-  USC Taekwando
-  ACOTAM
-  Comité de quartier de la Pontonnerie
-  Association Républicaine des Anciens Combattants
-  Syndicat Sud Solidaires
-  Association ACD
-  Les restaurants du Cœur
-  Le Secours Populaire .

Commentaires

retour en haut de page