Accueil du site En bref > Dimanche 29 avril. La ville a rendu hommage aux victimes aux personnes (...)

Dimanche 29 avril. La ville a rendu hommage aux victimes aux personnes déportées et aux résistants de la seconde guerre mondiale.

Contenu de la page : Dimanche 29 avril. La ville a rendu hommage aux victimes aux personnes déportées et aux résistants de la seconde guerre mondiale.

Dimanche 29 avril. La ville a rendu hommage aux victimes aux personnes (...)

Dimanche 29 avril, la Municipalité de Chalette rendait un vibrant hommage aux victimes aux personnes déportées et aux résistants de la seconde guerre mondiale.

Extraits de l’intervention, Franck Demaumont, maire de Chalette sur Loing :

« Le sens de cette cérémonie est de rappeler à notre échelle le souvenir d’une catastrophe sans proportion et sans commune mesure.

Le souvenir de ces hommes, de ces femmes, de ces enfants plongés vers l’abîme par la folie criminelle d’individus qui demeurent pour l’éternité la honte du genre humain » et de poursuivre : « Ici même, comme sur tout le territoire national, en ce 29 avril, je tiens à honorer la mémoire des victimes des persécutions nazies, des combattants de l’ombre de notre région.

Ainsi, en février 1941, le préfet du Loiret donne l’ordre d’arrêter et d’interner plusieurs dizaines de communistes : parmi eux, l’imprimeur Tellier d’Amilly, l’instituteur Laforge de Montargis, lesquels seront internés au camp de Châteaubriant et fusillés le 22 octobre 1941.

Egalement, Gustave Noury, responsable syndical, et Gaston Jaillon, ouvriers à l’usine Hutchinson, sont arrêtés en juin 1941 : Gustave Nourry décèdera à Auschwitz et Gaston Jaillon au camp de Maïdanek. J’ai également une pensée pour nos camarades Henri Chaintreau et Emile Cousin. Enfin le 16 février 1943, une loi de Vichy oblige nos jeunes à partir pour le STO (le service du travail obligatoire) : à Chalette, 147 ouvriers d’Hutchinson furent déportés du travail à Hanovre et en Bavière.

Puis c’est le tour de familles juives, telles que les Nowodworski, Korman, Nahoum, Kremenstein, Levinski, Gorkin de Montargis et Chalette, d’être persécutés et arrêtés à la Kommandantur, rue Gambetta à Montargis.

Deux camps d’internement seront construits à proximité, à Pithiviers et Beaune la Rolande, dès les premières semaines de la guerre en 1939, sous le gouvernement Daladier, dans le but d’y interner d’éventuels prisonniers allemands mais ils serviront à enfermer plusieurs milliers de personnes, juives, patriotes, dans l’attente de les conduire dans les camps de la mort.

Le comble de l’insoutenable est atteint lorsque nous apprendrons que 15 enfants juifs de Montargis et Chalette, âgés de 17 à 3 ans, seront arrêtés puis conduits au camp de Beaune la Rolande avant de connaître les convois pour les camps d’extermination : seulement trois en réchapperont »…

JOURNÉE DU SOUVENIR DES VICTIMES ET DES HÉROS DE LA DEPORTATION Dimanche 29 avril 2018. Intervention du Maire Franck DEMAUMONT-PDF-196 ko
JOURNÉE DU SOUVENIR DES VICTIMES ET DES HÉROS DE LA DEPORTATION Dimanche 29 avril 2018. Intervention du Maire Franck DEMAUMONT

Télécharger

Portfolio

DSC 7174 1100 DSC 7179 1105 DSC 7181 1107 DSC 7184 1110 DSC 7192 1118 DSC 7196 1122 DSC 7199 1125 DSC 7200 1126

1 | 2 |>

DSC 7203 1129
mai 2018
JPEG - 272.5 ko
Télécharger
DSC 7206 1132
mai 2018
JPEG - 285.5 ko
Télécharger
DSC 7213 1139
mai 2018
JPEG - 281.4 ko
Télécharger

Commentaires

retour en haut de page