Accueil du site Je bouge à Chalette Loisirs et culture Le Hangar > Didier Porte de passage à Châlette sur Loing

Didier Porte de passage à Châlette sur Loing

Contenu de la page : Didier Porte de passage à Châlette sur Loing

Didier Porte sera le 2 octobre au Hangar de Châlette sur Loing pour nous présenter son dernier spectacle, Didier Porte à Droite

Didier Porte de passage à Châlette sur Loing

- Tout d’abord, puisque c’est le thème de votre spectacle, est-ce que c’est dur de devenir de droite ?

« Bah écoutez, si on en croit François Hollande et son gouvernement ça a été très facile pour eux donc je devrais y arriver moi aussi ! C’est bien le diable ! Ce qui est très difficile c’est de s’y retrouver, moi je suis parti du principe qu’un humoriste devait être dans l’opposition, donc comme c’est la gauche qui est au pouvoir il fallait normalement que je devienne de droite. Je ne pouvais pas imaginer que la gauche allait elle-même devenir autant de droite. Donc moi-même du coup je ne sais plus comment me positionner. Vous me trouvez dans une période de flottement et d’angoisse existentielle. »

- Je comprends bien, ça ne doit pas être simple. Mais du coup vous allez pouvoir nous dire, est-ce que c’est vraiment possible en étant de droite d’être drôle ?

« Je pense que l’humour est plutôt une discipline de droite historiquement parlant ! Et puis les gens de gauche ont trop de bonnes intentions, « on ne fait pas de bonne littérature [disait Gide ] avec de bonnes intentions ». L’humour c’est un peu pareil donc c’est un vrai challenge de faire de l’humour de gauche, c’est beaucoup plus dur que de faire de l’humour de droite, parce l’humour de droite c’est un humour cynique, un humour noir aussi parfois, parce que ça consiste à se moquer des victimes. Nous a gauche on n’a pas le droit de se moquer des victimes donc ça restreint notre champ d’action, mais j’espère que j’y arrive quand même ! (rires) »

- Finalement ça a été une libération de passer à droite ?

« C’est toujours une libération, parce qu’on peut libérer ses bas instincts. (rires à nouveau) »

- Selon vous on peut rire de tout ?

« En étant de droite on peut rire de tout oui, sauf de Nicolas Sarkozy et de Vincent Bolloré, mais le reste on peut ! »

- Et vous pensez quoi de la liberté d’expression en France ?

« Formellement elle existe, on n’est pas chez Poutine non plus. Mais c’est vrai que c’est plus dur pour les gens qui annoncent un peu la couleur comme moi, qui sont de partis pris. Moi j’ai toujours dit que je supportais Mélenchon, j’ai même appelé à voter pour lui. Donc c’est vrai que quand on s’engage un peu trop précisément on vous le fait payer, ça c’est clair. C’est très mal vu chez les journalistes et dans le milieu médiatique, donc être engagé effectivement, c’est un peu risqué. Il vaut mieux s’engager vaguement, pour des grandes causes comme les migrants. C’est très bien pour un artiste de s’engager sur les migrants. Appeler à voter pour un candidat c’est beaucoup plus casse gueule. »

- Est-ce qu’il vous serait possible de nous donner en quelques mots votre impression sur les noms qui vont suivre : commençons par M. Macron…

« Une réussite de la banque Rothschild ! »

- Robert Menard ?

« Une petite chose qui porte bonheur quand on marche dessus du pied gauche ! »

- Que de métaphores, et pour Monsieur Nicolas Sarkozy ?

« Une vieille connaissance personnelle. »

- L’humour c’est un bon remède contre la crise ?

« L’humour c’est toujours un remède contre la crise. L’humour ça sert à penser à autre chose, à se détendre, donc finalement ce n’est pas révolutionnaire du tout, ça conforte l’ordre établi. L’humoriste fait passer du bon temps aux gens, il leur fait oublier leurs petits et gros soucis. »

- Donc les spectateurs qui viennent vous voir oublieront la crise ?

« ça sera radical ! »

On l’a compris, le spectacle sera sans concessions. Personne ne sera épargné, des médias aux politiques. Rendez-vous donc, vendredi 2 octobre à 20h30 au Hangar, à Chalette-Sur-Loing.

Interview réalisée par Marine Remyot.

Vente et réservation : sur place une heure avant le spectacle ou au service culturel, 5 rue de la forêt - tél : 02.38.93.17.96 de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 et le vendredi de 9 h à 12 h. Courriel : culturel@ville-chalette.fr.

Portfolio

Commentaires

retour en haut de page