Accueil du site A la Une > Chalette a commémoré la journée nationale du souvenir des victimes de la (...)

Chalette a commémoré la journée nationale du souvenir des victimes de la déportation

Contenu de la page : Chalette a commémoré la journée nationale du souvenir des victimes de la déportation

Chalette a commémoré la journée nationale du souvenir des victimes de la (...)

Dimanche 29 avril, Franck Demaumont, Maire, Conseiller Général, entouré d’élus et de représentants d’associations, a rendu hommage comme de coutume à Chalette, aux millions d’hommes et de femmes victimes de la barbarie nazie et de l’horreur des camps.

Dans son allocution, le maire a souligné combien il était important de rappeler « …que le nazisme a théorisé, comme jamais auparavant, la violence en système, il a justifié la haine par des critères aussi étroits que faux, niant à des hommes de faire partie de l’Humanité. Il a des racines, toujours prêtes à ressurgir. A l’heure où la crise économique jette dans la misère de plus en plus de familles, souvenons-nous combien il est important de ne pas se tromper de colère, expliquons les dangers des discours qui tendent à développer des sentiments de haine de l’autre, de peur, de repli sur soi, de stigmatisation de son voisin parce qu’il semble différent de nous. Souvenons-nous que c’est cette intolérance qui a conduit les nazis au pouvoir en Allemagne. Souvenons-nous que c’est par la voie légale qu’Hitler a pris le pouvoir en 1933 ».

Franck Demaumont a également rendu hommage à Raymond Aubrac, qui vient de nous quitter : « …inlassable combattant des libertés, passeur de mémoire, il définissait ainsi la Résistance : résister c’est surveiller, essayer de comprendre ce qui se passe dans la société qui nous entoure. Et quand on a le sentiment qu’on est devant une injustice, réagir, ne pas se contenter de la constater, mais essayer de faire quelque chose ».

Enfin, le conseiller général maire a conclu son intervention par ces lignes : « Dans quelques années, les rescapés des camps ne seront plus là pour témoigner. Aussi nous devons tous devenir des passeurs d’histoire et de mémoire ayant mission de transmettre aux jeunes générations les valeurs de notre Nation, le combat de ceux qui l’ont défendue, la puissance de Résistance. Nous avons le devoir de leur dire que les valeurs de notre République Liberté, Egalité, Fraternité, sont plus fortes que les lois et qu’il faut, parfois, savoir désobéir lorsqu’elles sont menacées »…. Alors avec vous je veux m’incliner devant la mémoire de nos morts, qui nous appellent à la vigilance, au respect de l’autre, à la tolérance et au combat contre toutes les formes d’extrémisme et d’exclusion. Leur mémoire nous invite à faire vivre et partager au quotidien, les valeurs de Fraternité, de Solidarité, de Paix et de Respect ».

Portfolio

Commentaires

retour en haut de page