Accueil du site Je participe A la Une je participe > Bientôt une véloroute pour se balader le long des canaux

Bientôt une véloroute pour se balader le long des canaux

Contenu de la page : Bientôt une véloroute pour se balader le long des canaux

Bientôt une véloroute pour se balader le long des canaux

Une véloroute va voir le jour dans les quatre années à venir dans l’agglomération montargoise le long des canaux du Loing et de Briare. Celle-ci passera notamment par Chalette traversée par ces deux cours d’eau. Une enquête publique sur cette véloroute vient d’être lancée.

On connaît tous la "Loire à vélo", cette route touristique cyclable de 800 kilomètres longeant le célèbre fleuve royal. Eh bien, dans le Gâtinais, on pourra bientôt parler de "Loing à vélo" ou encore de « Briare à vélo" pour le plus grand bonheur des amoureux des balades à bicyclette… Pour l’heure, les chemins de halage longeant ces deux canaux sont peu exploités mais la donne va changer ! Une véloroute va en effet être mise en place le long de ces cours d’eau : un atout supplémentaire pour le tourisme dans l’est de notre département ! Ce projet d’aménagement et d’équipement d’une véloroute porté à la fois par le conseil général et la région Centre avec une enquête publique qui s’est déroulée du 10 juin au 10 juillet, concerne tout particulièrement l’agglomération montargoise : les villes de Chalette, Amilly, Montargis, Cepoy, Corquilleroy, Conflans sont traversées par les canaux du Loing et de Briare, ce qui représente un parcours de 16,2 kilomètres. Le but est ainsi de refaire et de sécuriser les chemins de halage, actuellement plus ou moins praticables. Une bande circulable de trois mètres sera réalisée pour faciliter les croisements des cyclistes. Le projet comprend une liaison avec la gare de Montargis ainsi que la création d’aires de repos à Amilly et Cepoy. De même, cette véloroute menant jusqu’à Briare permettrait aux cyclistes de rejoindre l’itinéraire "La Loire à vélo". Il est également prévu de relier cette voie verte aux pistes cyclables déjà existantes. Le coût de chantier qui s’étendra sur quatre ans, est estimé à 2,2 millions d’euros dont 50% qui devraient être à la charge de la Région, 20% du Département et 30% de l’agglomération. D’autres communes au-delà de l’agglo sont concernées par ce projet touristique telles que Dordives, Nargis, Montbouy, Girolles ou encore Montcresson. Quant aux travaux, ils devraient débuter par le nord à la fin de l’année.

Une enquête publique :

Le dossier de réalisation de cette véloroute est consultable jusqu’au 10 juillet dans les mairies d’Amilly, de Cepoy, de Chalette, Conflans, Corquilleroy et Montargis. Les personnes intéressées pourront formuler leurs observations, propositions et contre-propositions.

Commentaires

retour en haut de page